Donner du sens à nos rêves

Ilham Dairy


Selon certaines traditions, l’âme quitterait le corps pendant le rêve pour aller explorer la trame qui est à l’origine de l’univers. C’est pendant ce voyage que notre “petit moi” interagirait avec le “grand moi”, notre inconscient, ainsi qu’avec le “grand tout”, l’inconscient collectif ou l’âme du monde. Quoi qu’il en soit, entre ceux qui s’efforcent de s’en souvenir, ceux qui aimeraient en comprendre le sens, et ceux qui préfèrent plutôt les oublier ; une chose est certaine, les rêves nous intriguent, voire nous fascinent !

Et si…
Pourquoi rêvons-nous 1h30 chaque soir et que cette partie de la nuit est vitale à notre équilibre et à notre survie ? Sur l’échelle d’une vie, nous passons en moyenne 7 années à rêver. Les rêves seraient-il la partie inexplorée de nous-même avec une potentialité inestimable dans notre réalité ? Et si les rêves pouvaient être un espace de dialogue entre “nous” et “plus grand que nous”? Alors les personnages, les endroits, les situations, les objets et les ressentis rencontrés seraient d’une grande utilité pour évoluer, mieux nous connaitre et ainsi, nous réveiller, nous rêvé-ler.

« En chacun de nous existe un autre être
que nous ne connaissons pas. Il nous parle
à travers le rêve et nous fait savoir qu’il nous
voit bien différent de ce que nous croyons
être. » CARL GUSTAV JUNG

Imaginons…
Imaginez une seconde que le rêve soit le miroir de notre nuit ; cette nuit où des parties de nous sont tapies, cachées du visible que nous croyons être notre seule réalité. Ces histoires seraient-elles l’ouverture sur un monde de nouveaux possibles ? Prenons l’exemple de ces personnages rencontrés dans nos rêves ; si nous interprétions et donnions un sens à leurs paroles, à leurs états, à leurs actions, et aux émotions qu’ils expriment, ne révèleraient-ils pas, potentiellement, des parties inexplorées de nous-même ? Ne seraient-ils pas des indices sur l’Être plus complet que nous pourr ions être. Ce regard changerait tout alors…

Supposons que vous soyez une jeune femme de 40 ans et que vous rêviez, d’un « Jeune homme en train de montrer le chemin à une dame au milieu d’un carrefour, dans une ville que vous ne connaissez pas… » Observez et ressentez ce jeune homme ; décrivezle, le plus objectivement possible, en quelques mots dans ce qu’il dégage en terme d’énergie, dans ses qualités d’Être dans le rêve. Par exemple : allure forte, costaud, le regard déterminé, confiant, qui peut orienter et montrer la direction. Dès à présent, interprétez cela comme une partie de vous-même ; une partie qui a la capacité d’orienter et de montrer le chemin avec force et confiance. Comment alors pourriez-vous faire bénéficier votre vie de cette attitude, de cette potentialité de vous, méconnue à ce jour ? Imaginez l’impact de cette facilité d’action au service d’un sujet particulier qui vous préoccupe/habite ; comment transformeriez-vous cette posture dans votre vie « réveillée » ?

Le sens du rêve ou l’essence ?

À la question pourquoi ai-je rêvé de cela ? Quel en serait la signification ? La réponse n’est pas tant d’en trouver le sens absolu, mais de lui donner le sens qu’il pourrait avoir pour soi, en regardant chaque élément du rêve comme s’il était une partie de nous-même. Les animaux, les forces de la nature, les symboles, les objets, les environnements nouveaux rencontrés dans nos rêves…quels messages nous transmettraient-il à mettre au service de notre Être… Tout ce qui est présent dans nos rêves contribue à nous aider à évoluer ; cela mérite donc notre plus subtile attention. Nos schémas récurent nous fragilisent et nous paralysent souvent ; nos rêves sont le trousseau de clés pour ouvrir les portes qui mènent à la prise en main consciente de notre vie.

Rêvons alors et révélons-nous dans nos rêves. Selon Roland Pec, somnologue et psychologue, « interpréter signifie donner un ‘sens’ au rêve » ; signification donc et direction. Bonne nuit !