MENU

Terrasses de café au Maroc - 4 fonctions "thérapeutiques" insoupçonnées

Younes Lahiaoui

1

Au Maroc, boire du café au café, représente bien plus que l’histoire d’une boisson populaire consommée dans un lieu public. Entre les marocains, le café et les cafés, c’est une histoire passionnelle, bienfaitrice, réparatrice, qui peut amortir bien des crises intérieures. Sur une terrasse de café, ce sont des routines qui s’effritent, des langues qui se délient, des pressions qui s’apaisent. Voici 4 preuves, que l’alternative au canapé mousseux d’un psy, il y a également un bon café tout aussi... mousseux.

Le café « antidépresseur » 

Besoin de vous changer les idées après une rude journée de travail ? Rien de tel qu’un petit détour par votre terrasse de café favorite pour retrouver copains et copines, pour un tour de table des meilleures blagues du moment, une petite partie de cartes ou encore, un peu de « gossip » qui fait du bien. De nombreux psychologues recommandent aujourd’hui de faire un break avant de rentrer chez soi ; histoire de faire retomber la pression du quotidien ou de la vie professionnelle, avant de retrouver les siens, calme et apaisé(e).

Le café « psy » 

Besoin de parler d’une problématique qui vous pèse ? Pas besoin d’un psy et de son canapé ; un ami bienveillant et un bon café mousseux feront largement l’affaire. Depuis la création des cafés, ces lieux ont toujours été des espaces de confidences, de rires et de larmes, de réconfort et de soulagement.

Le café « héroïque »

S’il y a des lieus où l’on s’exerce volontiers à refaire le monde et à dessiner des plans de sauvetage pour la planète, ce sont bien les cafés. Entre amis, héros le temps d’un café allongé, il est assez fréquent que l’on débatte de politique, de géopolitique ou encore d’économie. Pas besoin de s’engager en politique, les cafés marocains se transforment souvent en assemblée parlementaire !

Le café « fraternel »

Et puis il y a le café qui se transforme en stade de foot ! Plus que le simple fait de regarder son équipe favorite mener le jeu, c’est surtout l’occasion de se sentir membre d’une communauté, d’une fraternité, d’une nation. Regarder du sport dans un café rassemble, fédère, suscite les passions et propulse les gens, les uns dans les bras des autres. Ambiance électrique garantie mais surtout, adrénaline, émotions, suspense et cris de tous genres. Tout cela libère, soulage, le temps d’un match au bout duquel l’amateur de café sort… toujours gagnant !