Apprendre aux enfants à découvrir le côté « sympa » chez les gens « pas cool »

La Rédaction


1) Pense à une personne de ton entourage (camarade de classe, maitresse, ami(e), membre de la famille…) que tu n’aimes pas beaucoup, qui t’embête ou qui te cause du souci ;

2) Prends ton temps, tu peux penser à plus d’une personne ;

3) Maintenant, cherche tranquillement ce que tu aimes bien chez cette personne ; tu ne la trouves pas parfois, un tout petit peu « sympa » ? (y mettre l’intonation adéquate)

4) Il ne s’agit pas d’imaginer que tu vas commencer à l’adorer, mais simplement de reconnaître qu’elle n’est pas totalement méchante ou « pas cool ».

Cet exercice est excellent pour apprendre à nos enfants à ne pas tomber dans des jugements binaires « noir/blanc », « gentil/méchant », et à « regarder plus loin que le bout de leur nez ». Il est important de les aider à prendre conscience qu’en chacun d’entre nous, sommeille l’ombre et la lumière, le « sympa » et le « pas cool ».