S’entraîner à la compassion en 3 exercices

Zineb Berrada


IL EST POSSIBLE D’ATTEINDRE L’ÉVEIL EN CE CONCENTRANT SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPASSION

Au centre de toutes les spiritualités, nous retrouvons un principe fondamental commun : « Tu traiteras ton prochain, comme tu souhaites être traité ». Cet adage vise à nous enseigner une réalité spirituelle profonde qui va au-delà de l’égo : La compassion. Cet état d’être, qui nous permet de reconnaitre le caractère sacré de chaque être humain sur cette terre.

Pour pouvoir faire preuve de compassion, il est fondamental de commencer par l’acceptation bienveillante de ce qui nous compose comme êtres humains, car l’Autre n’est qu’un miroir de ce que nous sommes. Nous pourrions alors nous questionner avec authenticité sur notre capacité à nous accepter tels que nous sommes et donc, sur notre capacité à accepter l’autre tel qu’il est. Afin de développer la compassion en soi, prenons un peu de recul pour nous interroger avec authenticité sur ce qui nous anime intérieurement :


  1. À quel point est-ce que j’accepte ce qui est différent de moi, de ma logique, de ma façon de voir les choses ? Quelle est ma relation à la différence ? Représente–elle une menace pour moi ? Et pour quelles raisons ?
  2. Est-ce que la différence de l’autre fait écho avec une réalité que je refuse de voir en moi ?
  3. Ai-je moi-même déjà été confronté à une situation semblable ? Et si je me mettais à la place de l’autre, comment pourrais-je me sentir ?

La méditation et la prière s’avèrent être d’excellents supports pour développer la compassion en soi, ainsi que d’autres capacités altruistes, en sollicitant notre empathie.

Pour y accéder, voici un petit entrainement quotidien :


  1. Assis dans un endroit calme, inspirez profondément et observez s’il existe de la colère en vous, de la peur, de la jalousie, du ressentiment ou de l’anxiété ;
  2. Invitez l’énergie d’acceptation et d’amour pour intégrer une fois pour toute, que vous contenez le bon et le moins bon, et que c’est parfait ainsi ;
  3. Appelez ensuite et réveillez l’énergie de joie et de gratitude en vous, pour tout ce qu’il vous est offert de vivre. Invitez-la à vous remplir jusqu’à ce que vous ressentiez que vous en débordez ;
  4. Prenez conscience, enfin, de la petite goutte d’eau que nous sommes, dans l’immense océan de l’humanité. Ainsi, vous développerez votre humilité et vous laisserez davantage de place à la compassion dans votre coeur et votre vie.