8 pistes pour éveiller son féminin !

La rédaction


1. Honorer son temple intérieur
Pour renouer avec notre Féminin, nous sommes invités à nous mettre à l’écoute de notre temple intérieur, de notre corps. Si une personne est trop épuisée, c’est qu’elle est plus dans sa force masculine, trop dans l’action. Se détendre et se reposer dans le creux de son Féminin peut lui offrir la douceur, la détente, le calme et la guérison dont elle a besoin. Prendre conscience de ce qu’elle vit dans son corps tous les mois, permet à la femme d’y puiser des clés de transformations secrètes et intimes. Ainsi “Les lunes”, la sexualité, la grossesse, l’enfantement, la ménopause, sont autant d’initiations spécifiquement féminines (encore objet de nombreux tabous), qui apprennent à la femme à être à l’écoute de son rythme et à l’homme de respecter les cycles.

2. Réveiller sa sensorialité
Danser, chanter, sentir, toucher, explorer, mettre en mouvement son corps et ses sens, réveiller son énergie vitale. La voie du Féminin passe par l’éveil des sens; Ce sont eux qui nous relient à notre instinct et à nos perceptions. En privilégiant souvent le mental, nous oublions de nous faire guider par nos sens. Marcher pieds nu sur la terre humide, sentir les odeurs des effluves, goûter à la saveur d’un plat, se faire masser, s’envelopper dans la chaleur d’un hammam. Ouvrir ses sens et être pleinement présent à ses sensations, développe la présence et élargit la conscience.

3. Nourrir sa créativité
Nous possédons tous des talents, des ressources, des qualités qui ne demandent qu’à s’exprimer. La créativité peut surgir à n’importe quel moment dès lors qu’on lui laisse un espace. La créativité ne désigne pas uniquement la création d’un quelconque chef d’oeuvre, elle réside dans chaque geste du quotidien. S’autoriser à créer à travers l’écriture, la peinture, la danse, le chant, permet une profonde libération des énergies bloquées et offre un support à ce qui souhaite se manifester à notre conscience. Notre création représente ainsi le miroir de ce qui nous habite intérieurement et un guide pour nous aider à aller à la rencontre de notre potentiel.

4. S’ouvrir à son intuition
et à ses rêves Notre intuition est le précieux don qui nous permet de sentir ce qui est bon ou néfaste pour nous. Nous avons tous cette aptitude à capter les messages. Selon Clarissa Pinkola Estes, l’intuition est la voie de l’âme et le trésor le plus précieux de la psyché féminine. Lorsque nous ne sommes plus confinés dans l’étroitesse de notre mental, et que nous sommes à l’écoute de notre intuition, elle nous signale sa présence par les synchronicités et la magie qui opère dans nos vies. Au même titre que nos rêves, notre intuition nous guide dans la forêt de notre inconscient et nous permet d’entrevoir des voies nouvelles et de retrouver notre essence primordiale.

5 Ralentir et vivre une solitude intentionnelle
Se donner régulièrement un rendezvous avec soi-même. La solitude et le silence intérieur permettent d’entendre l’appel de la femme instinctuelle en soi, celle qui sait. Traverser son vide intérieur et commencer à apprivoiser sa solitude renforce la force intérieure et libère des co-dépendances. Il faut bien distinguer solitude et isolement. L’isolement est négatif, il met en avant le manque de l’Autre. La solitude est quant à elle, nécessaire pour développer la présence et la connexion à soi.

6. Se ressourcer dans la nature
L’immersion en pleine nature est vitale pour s’éveiller au Féminin instinctuel. Quel que soit votre environnement, offrez-vous un temps auprès d’elle. Plongez dans l’eau de l’océan, réchauffez votre peau aux rayons du soleil, vibrez au souffle de l’air, marchez au contact de la terre-mère. Entrez en contact avec les 4 éléments, l’eau, la terre, le feu, l’air et leur pouvoir alchimique indispensable à l’équilibre de la terre et de notre corps. Aller à la rencontre de la nature, c’est aller à la rencontre de notre propre nature.

7. Oser l’audace et l’inconnu
Le mental est rempli de connu, laissez-vous guider vers des territoires inexplorés. Suivez l’élan de votre coeur en prenant le risque de déplaire. En mettant de côté nos peurs (souvent infondées), il est possible enfin de “marcher ses rêves”. Faites confiance à votre nature sauvage qui vous guide un pas à la fois. Prenez le risque de vous défaire des “vieux vêtements”, de lâcher le contrôle et de répondre à l’appel de l’inconnu. Devenez votre propre héros et héroïne qui vous pousse à braver les dangers et à entreprendre de folles aventures.

8. Trouver appui dans le lien de sororité
Le lien de coeur qui se tisse au sein des cercles de femmes est une clé pour soutenir le féminin en soi. Pour retrouver son essence féminine (mise à mal par la société), la femme connectée à d’autres femmes peut déployer sa force, trouver son inspiration et manifester sa créativité. La femme a besoin d’alliées dans l’exploration de son féminin sauvage. L’éclosion de cercles de femmes, de tentes rouges et autres évènements dédiés à l’éveil du féminin témoigne de ce besoin viscéral des femmes de se retrouver dans ce “chaudron”, dans cette “matrice” pour se défaire de ce qui les limite, renouer avec leur sagesse, oser créer et se réinventer.