Edito : L’Humain… vu du ciel

Ce titre n’est pas sans rappeler l’exceptionnel documentaire de Yann Arthus Bertrand, survolant la terre pour prendre de spectaculaires photos aériennes, d’une planète partagée entre splendeurs et misères.

Et si nous pouvions embarquer nous aussi dans une montgolfière, prendre de la hauteur et observer, cette fois-ci, la nature humaine, ses paysages émotionnels, ses pâturages psychologiques ; ses zones d’ombres et ses reliefs de bonté… Qu’observerions-nous alors ? Et que garderions-nous de la splendeur de l’Homme? La verrions-nous au moins ?

Beaucoup retiendront des images de guerre, d’exode, de pollution, de misère et de massacres. Ils traceront ainsi la carte sombre d’une planète qui se meurt, des peuples qui se déchirent, des spiritualités qui s’effritent et des existences… en perte de sens.

Soit.

Mais seulement voilà, « une carte n’est pas le territoire. Et la représentation n’est pas la chose qu’elle représente ». La sinistrose qu’on nous rabâche sans cesse, n’est pas le seul prisme par lequel regarder le monde ! Car ici et là, parfois au cœur même des tragédies, des initiatives naissent, des pompiers éteignent les flammes de la dérive humaine ; partout des personnes s’entraident, se soucient les unes des autres, s’aiment. Les prises de conscience se multiplient, les liens se renforcent, souvent de façon innovante, bienveillante, généreuse.

Vu du ciel, l’humain est fragile et touchant, créatif et bluffant, libre et dépendant, faible, certes mais par son esprit, tellement grand. L’humain est et restera éternellement en quête… de quelque chose ; une quête sans fin qui, bien souvent, donne lieu à des sublimations et fait émerger du génie.

Le ciel n’a pas fini d’être surpris par l’humain et sa capacité de régénération, de créativité et de surpassement. A l’image du ciel, l’Humain crée, se crée et en secret, recrée sa propre destinée. Bonnes vacances à vous les terriens !

Une réponse

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
Les rubriques obligatoires sont marquées *

close-link