Conte : Mille et un jours

Un jour un novice se présenta pour recevoir l’enseignement d’un maître soufi. « Il te faudra d’abord trouver la réponse à une question, lui dit l’un des disciples. Si tu y parviens, le maître t’acceptera comme élève dans mille et un jours. »
La question lui fit posée et l’élève s’acharna jusqu’à ce qu’il eût trouvé la réponse. Le disciple du maître porta la réponse au soufi et revint avec ce message : « Ta réponse est correcte. Tu peux t’en aller et revenir dans mille et un jours pour recevoir l’enseignement. »
Le novice était ravi. Après avoir remercié le messager, il lui demanda : « Et que serait-il arrivé si je n’avais pas su fournir la bonne réponse ? » « Oh, dans ce cas, tu aurais été admis immédiatement ! »

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
Les rubriques obligatoires sont marquées *