Réservé aux abonnés

Trouver sa raison d’être... ou ne pas être !

Zineb KETTANI


Aujourd’hui règne une pression grandissante autour de la fameuse “raison d’être”; trouver son “Why” comme dirait Simon Sinek. Plusieurs courants de développement personnel nous imposent de trouver notre “voie” afin de mener une vie accomplie. Quelle responsabilité…! Et s’il n’y avait pas qu’un seul chemin à prendre ? Et si nous prenions le droit d’être multiples et d’emprunter plusieurs chemins à la fois… et d’apprendre de chacun.

Cet impératif à trouver LA réponse, LA voie unique et s’y enfermer, ne cacherait-il pas une peur d’explorer les multiples possibilités qu’offre l’extraordinaire voyage de l’humain entre la naissance et la mort ? L’accomplissement véritable, ne serait-il pas d’apprendre à vivre sereinement dans un monde incertain ? Le challenge en vaut la chandelle : essayer pour apprendre, essayer pour comprendre, essayer pour être qui nous sommes : différents d’un jour à l’autre.

L’année que l’on vient de vivre en est un bel exemple. Malgré les avancées scientifiques pour tout prévoir, tout comprendre, tout contrôler, ce virus invisible a chamboulé en quelques jours la planète entière, sans que personne n’ait vu la comète foncer droit vers nous.

Le monde est incertain, ce n’est plus à prouver ; mais comment gérer cette incertitude ? Quelles attitudes adopter pour trouver sa place et vivre sereinement dans un monde en perpétuelle transmutation ?

1. Accepter de changer de place, de changer de priorités, de rêves, de travail, de lieu de vie, de mode de vie. Accepter le changement, comme étant une des composantes fondamentales de la vie. La vie est faite de mouvements et nous aussi. Rester figés devient contre-nature. Nul ne peut contrôler le mouvement de la vie.

2.Accueillir ce qui se présente à Soi ; rester ouvert à l’inconnu et y voir une opportunité d’élévation. L’inconnu nous permet de découvrir quelque chose de nouveau. Souvenons-nous qu’avant d’être découvert, tout était inconnu. Il est vrai que de prime abord, l’inconnu peut faire peur, depuis notre plus jeune âge on nous a appris à nous en méfier, c’est là un bel axe de déconditionnement à travailler.

3. Être dans l’action consciente. Une action consciente est une action voulue et désirée mais non impulsive. C’est une action qui est en accord avec vos valeurs et vos principes. Sur cette base, plongez dans l’expérience; ce n’est qu’en essayant que vous saurez véritablement si le chemin vous convient.

4. Écouter son coeur. Notre mental est submergé et pollué d’informations conditionnantes et limitantes, provenant de notre histoire et de celles de notre entourage. Le coeur en revanche, est pur et infini. Il s’exprime dans des moments de recentrage et de retour à soi. La méditation du coeur et l’art thérapie, par exemple, sont d’excellents recours pour une écoute apaisée du coeur.

5. Se faire confiance et s’autoriser à se tromper. Se faire confiance est une aptitude qui se travaille petit à petit à travers l’expérimentation. Plus nous expérimentons la réussite, plus notre confiance en nous augmente. Il est donc vital de savoir choisir les batailles qui font sens pour soi et qui donc, nous stimulent et nous motivent.

6. Être Soi, vivre pour soi-même et non plus pour les autres. “Soyez vous-même, les autres sont déjà pris” disait Oscar Wilde. Personne ne vivra notre vie à notre place, alors osons la vivre dans le libre-arbitre et dans l’alignement avec les valeurs qui nous structurent.

La raison d’être ; elle se dessine et s’efface, se trace et se retrace à chaque instant, dans l’ici et maintenant, au grès des contextes, des rencontres, des passions et des expériences que l’univers nous propose de vivre.

ZINEB KETTANI


Contenu réservé aux abonnés

Pour accéder à ce contenu et à la totalité de notre contenu en illimité abonnez-vous dès maintenant